LA ROCHAMBELLE



 Au départ dès 10 h Gérard a pris son poste de signaleur quant à moi je me prépare à courir les 5 km avec masque au départ à l'arrivée.

Beau temps et une bonne ambiance.




Lina

LE CHAIX

 

Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans . . . .


Dans le courant du mois d'août j'ai évoqué le central location de la gare de Paris gare de Lyon où a débuté en mai 1966 ma carrière cheminote. Ce service appartenait au chantier « Renseignements-Réservation » et très rapidement après avoir réussi l'examen de commis renseignements en novembre de la même année j'ai été affecté au service appelé « la banque », en fait aux guichets où je me suis retrouvé en contact direct avec les clients pour donner des renseignements ou délivrer des réservations.


J'ai travaillé dans ce local situé dans la salle des pas perdus de 1969 à 1974, auparavant il était au fond de la cour Chalon.

J'ai tenu alors différents postes plus ou moins spécialisés comme l'international, les Trans Europ Express ou bien celui des abonnements et des cartes de famille nombreuse (ce dernier n'était pas ma tasse de thé mais je ne sais pas pourquoi ! !). L'emploi du temps était essentiellement de matinée de 7h00 à16h00 (coupure de 13h00 à 14h00) ou de soirée de 13h00 à 21h00. A certaines périodes de l'année l'affluence était telle que notre dirigeant devait fermer la salle une heure avant l'heure normale afin de pouvoir servir tous les clients. Nous portions la blouse (parfois ornée d'un badge), bleu ciel pour les femmes et blanche pour les hommes.


J'ai quitté ce service en avril 1974 date à laquelle je suis allé au Contrôle des Recettes Voyageurs après la réussite à un autre examen me permettant d'avoir des horaires et des repos réguliers notamment tous les week-end.

Au cours de ces 8 années mon livre de chevet … a été « Le Chaix », l'indicateur officiel de la SNCF et plus spécialement celui du réseau Sud-Est dont voici la couverture. J'affectionnais plus particulièrement le tableau 553 qui concernait la ligne de Paris à Nîmes via Clermont-Ferrand et par conséquent de Brioude . . .. Je dois vous avouer que je connaissais certains horaires par cœur, ce qui parfois pouvait surprendre le client, étonné en ne me voyant consulter aucun document.






Je conserve un excellent souvenir de cette partie de ma carrière en raison de l'excellent état d'esprit qui régnait entre collègues de travail.

Robert

DES NOUVELLES DE COLETTE ET PASCAL

J'ai également fêté mes 60 ans le 20 septembre chez nous dans le jardin, nous avons eu de la chance car les jours suivants il pleuvait et faisait froid !

J'ai eu une belle fête, nous étions 35 personnes !

Vu la situation qui ne s'améliore pas (selon les dires ...) j'espère qu'en 2021 nous pourrons enfin nous retrouver pour l'AG !
Nous vous embrassons 
Colette et Pascal